Trois questions à Christophe Bouniol, DG de Choreus

– Quelle est votre stratégie d’expansion actuelle ? 

– Christophe Bouniol : Nous venons de valider une ligne de crédit de 400 millions d’Euros d’un fonds Allemand pour faciliter notre expansion en France et en Europe. Après Marseille, nous bâtissons un site à Aubergenville, dans les Yvelines à 20 minutes de La Défense. Il sera opérationnel en février 2015 et fonctionnera en free cooling, dans un premier temps. Dès la fin 2015, nous implémenterons la technologie de tri-génération sur ce site.

– Pourquoi ce choix d’alimentation inhabituel en Europe ?

– Christophe Bouniol : Cette technique, menée en partenariat avec GRDF, nous permet de prendre une longueur d’avance et de gagner en efficacité énergétique. A partir de turbines à gaz pour énergie primaire, on fabrique de l’électricité et de la chaleur. Puis, grâce à une machine à absorption, on récupère la chaleur issue de la combustion pour générer du froid. On passe ainsi de consommateur à producteur d’énergie.

– Pour le client final, qu’est-ce que cela va changer ?

– Christophe Bouniol : La tri-génération permet de considérer que le froid est gratuit. Donc le coût énergétique pour le client final sera inférieur et son empreinte carbone également.

Pour plus d’informations, consultez la vidéo réalisée sur DCE 2014, le 28 mai à Monaco :