Navigateurs mobiles : demandez le standard

Le langage HTML5 offre une approche standard pour concevoir, déployer et utiliser des services Web attractifs aux fonctionnalités avancées. Mais Android 4.1 et ses variantes, IOS 6 et Safari, Windows 8 et IE 10, Google Chrome et les autres implémentations récentes ne suivent pas toutes les consignes du consortium W3C.

Max Firtman, auteur d’ouvrages sur le développement mobile, a dressé un large tableau d’une quinzaine de navigateurs compacts. Mobile html5 recense les browsers web des derniers smartphones et tablettes. Sont testés, entre autres, le respect des contenus multimédias, l’installation de packages, la gestion du stockage persistant, la géolocalisation, les événements tactiles, les capteurs, la connectivité, les feuilles de styles CSS…

Les développeurs mobiles ont rarement, sous la main, tous les environnements du marché pour tester leurs créations. Ils apprécieront donc ce second tableau actualisé des émulateurs et simulateurs mobiles, toujours du même auteur dont les billets forment autant d’indices de veille technique.